Les caves Bossetti, spécialistes des chartreuses

 En 1999 Philippe Baudet (notre caviste de la rue des Archives) vèritable passioné des liqueurs des pères Chartreux crèe le club « des fous de Chartreuse » aidé par quelques amis/clients. Depuis de nombreuses soirées ont été organisées ainsi que quelques voyages à Voiron où nous avons toujours eté reçus royalement par les pères Chartreux et par Antoine Munoz le directeur general. Les années passant notre collaboration avec les Pères Chartreux n’a fait que s’emplifier et c’est en 2002 que Antoine Munoz nous confie la distribution pour la France des liqueurs produites pour l’Espagne à savoir les « Santa Tecla »

                                                                          

En 2005, évenement tout à fait exceptionnel dans toute l’histoire des pères Chartreux, une cuvée est réalisée pour « les fous de Chartreuse » ce sera une épiscopale (assemblage de verte et de jaune), la quasi-totalité des 1000 litres et jéroboams seront vendues en quelques mois, nous avons tout juste eu le temps d’en mettre quelques dizaines de coté.


                                                                  


En 2009, pour fêter les 10 ans des fous de Chartreuse, les pères Chartreux réalisent notre deuxième cuvée, toujours une épiscopale constituée de liqueurs ayant vieilli de longues années dans des foudres de chêne, 50% de Chartreuse jaune et  50% de Chartreuse verte.

 Cette cuvée sera éditée en  :

50 jéroboams numérotés de 1à 50
400 bouteilles de 1 litre numérotées de 51 à 450 et
840 bouteilles de 50 cl numétotées de 451 à 1290

                                                                 



                                                                

                                                                      

à voir : un joli reportage de France 3 sur les caves Bossetti et la chartreuse 

Amis(es) de la CHARTREUSE

Après tant d'années à la tête du club des "Fous de Chartreuse" Paris, j'ai trouvé amusant de publier quelques notes des dégustations effectuées depuis 16 années. Elles ne sont que le reflet d'un instant (certaines notes sont succinctes). J'espère qu'elles vous feront rêver autant que je rêve de déguster cette "Tarragone 1979 retour d'Argentine".
A très bientôt. PH.B

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1968 ** (Décembre 2000)

Robe cristalline, très pale, nez ultra puissant, pointe d'alcool, la bouche est plus fine, envoûtante sur des notes de cuir et de pâte d'amande. Une très jolie bouteille.

CHARTREUSE VERTE TARRAGONE 1970 ** (Mai 2000)

Robe vert amande lumineux. Au nez, fait très jeune, angélique, massepain, très fraîche, bouche finement poivrée. Finale longue, douce et féminine. Une Verte de longue garde.

CHARTREUSE VERTE TARRAGONE 1973 *** (Mai 2000)

Vert bonze robe cristalline. Nez expressif, médicinal, éthéré, cuir, varech, corsé. Bouche puissante chocolat/menthe (after eight). Une Chartreuse sauvage et indomptée.

CHARTREUSE VERTE TARRAGONE 1978 *** (Octobre 2001)

Vert bronze pale, nez classique d'angélique, d'encens d'épices orientales, bouche grasse fondue, puis de grande force, finale assez poivrée. Une verte douce et féminine.


CHARTREUSE VERTE TARRAGONNE 1974 ** (Octobre 2001)

Nez beaucoup plus violent que la 1978, anis/poivre/menthe beaucoup de pain d'épices, un côté bout de zan. Bouche vive très fraîche, poivre noir, finale corsée, de grande tenue.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1967 ** (Novembre 2002)

Nez puissant de réglisse, d'estragon, bouche suave, ronde, encore très fraîche, du gras de la tenue. Une très jolie Jaune féminine. J'aime car typée.

CHATARTEUSE VERTE SANTA TECLA 2002 ** (Décembre 2003)

Robe vert tendre. Nez de girofle et de muscade. Douce en bouche (pour une verte) tendre et moelleuse. Il y a toujours un petit plus dans la Tecla…

CHARTREUSE JAUNE VOIRRONNE Fin 1960 ** (Mai 2003)

Jaune translucide très pale. Nez médicinal, éthéré Très bien, réglisse, anis, poivre blanc, bouche corsée exotique et surprenante, l'encens arrive en finale.

CHARTREUSE 1605 VERTE LIQUEUR D'ELIXIR (Juin 2004)

Robe vert tendre, nez fin pur frais. Bouche violente, brûlante, rappelle l'élixir, assez sèche, Champignon de Paris frais ! Trop forte. Pas à mon goût.

CHARTREUSE JAUNE VOIRONNE 1999 ** (Mars 2004)

Nez franc droit d'angélique, de fenouil et d'estragon prononcé. Bouche épaisse, épicée menthe poivrée. Toute simple et succulente.

CHARTREUSE VERTE VEP MISE 1972 ** (juin 2005)

Robe vert bronze bouche pleine puissante très poivrée, encens, très ouverte, très corsée. Grande longueur. Une VEP par excellence.

 CHARTREUSE JAUNE FOURVOIRIE 1932 **** (Juin 2005)

Jaune lumineux. 1er nez de mousse, de sous-bois. Arômes de vieux Sauternes, côté boisé «mouillé". Bouche explosive, ultra complexe, de cuir, de pain d'épices de noix et de bonbon à la cerise !!!Un délire gustatif. Une grande et rare Chartreuse.

CHARTREUSE VERTE VEP MISE EN FUT 1964 *** (Juin 2005)

Reflets bronze/vert foncé nez très fin fondu, notes de thé vert, bouche puissante, ample, équilibrée, variation sur l'encens. Très longue.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1969 * (Juin 2005)

Nez épicé très viril très poivre noir, anis bouche très corsée, paraît très jeune, boisée, thé vert. Ressemble à une verte. Assez longue ? Une Jaune sauvage.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1972 *** (juin 2005)

Jaune pale. Nez suave, de sève de pin, de résine, de poivre blanc, de miel et de menthe fraîche. Bouche tapissante, jeune avec un boisé vanillé. Le côté floral ressort. Grand équilibre. Très très très longue. Une grande grande Chartreuse.

CHARTREUSE JAUNE VEP MISE 2005 (janvier 2005)

Bouche ronde avec un côté boisé très présent, côté virile. Manque de netteté. Une Chartreuse déviante ? Un méchant bouchon ?

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1951/1959 * (Octobre 2007)

Jaune profond, nez boisé noble, curry. Bouche pâtissière, anisée, fenouil, curry jaune. Pas très longue. Une Tarragone simple mais bonne.

CHARTREUSE JAUNE VOIRONNE 1990 **(Février 2007)

Robe pointe évoluée. Au nez et en bouche, bonbon sucs des Vosges et poivre blanc. Commence son vieillissement. Une jolie surprise.

CHARTREUSE EPISCOPALE 2005 (Fous de Chartreuse) *** (Novembre 2008)

Robe avec un début d'évolution. Nez très frais mentholé, anisé, bouche moelleuse, franche, très bel équilibre. (De plus elle était servie en Jéroboam au restaurant Pharamond Paris IV… Je crois qu'il en reste). A boire ou à mettre de côté car collector.

CHARTREUSE JAUNE MOF 2008 *** (Novembre 2008)

Jaune luisante, nez puissant avec une pointe d'alcool. Foison d'épices, de peau d'agrumes. Bouche franche, nette, plus sèche qu'une Jaune classique. Elle termine sur des notes lactées et caramel au beurre salé. Délicieuse.

CHARTREUSE JAUNE VOIRONNE 2002 **(Août 2008)

Nez fin délicat de tilleul et de foin frais. La bouche est grasse poivrée corsée et virile. Une Jaune qui dénote. Très bonne.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1973 *** (Août 2008)

Jaune très pale, très beau nez d'estragon, d'herbes fanées, de foin et bien sur du poivre. Bouche un peu brûlante en attaque et plus ronde en finale. Une superbe bouteille.

CHARTREUSE DU 9ème CENTENAIRE 1984 **(Juillet 2008)

Jaune aux reflets or/bronze, nez délicat de foin, d'herbes sèches, bouche complexe, médicinale, suave, finement épicée, jolie longueur. Une Chartreuse rare sensuelle et diablement féminine.

CHARTREUSE JAUNE SANTA TECLA 1903/2003 **(Juin 2009)

Jaune tendre aux légers reflets verts, nez déjà évolué, assez virile, chaud avec une pointe de curry, bouche moelleuse et puissante à la fois, finale caramel au lait - Une Chartreuse très épicée et très poivrée. Il faut absolument l'attendre.

CHARTREUSE "CAVALIERE" 2009 (1er Essai Episcopal) ** (Avril 2009)

Jaune très pâle reflet vert lointain, pointe d'alcool au nez, agrumes citron/citron vert, très fraîche pointe de menthe, bouche puissante chaude impression de bonbon, zestes de citrons confits. Chartreuse aérienne. Un assemblage rare et inédit.

CHARTREUSE "CHEVALIERE" 2009 (2ème Essai Episcopale) * (Avril 2009)

Jaune scintillant au 1er nez le citron domine bouche plus moelleuse en attaque plus puissante plus virile mais plus déséquilibrée. Finale très poivrée et virile, j'aime moins.

CHARTREUSE "CHEVALET" 2009 (3ème Essai Episcopale) ** (Avril 2009)

Vert tirant sur le jaune. Nez évolué entre la 9ème centenaire et les VEP. Bouche classique d'épices, d'agrumes confits, de poivres (Bien sûr, ah le poivre !) et de miel. Très bel assemblage. Serait-ce une MUNOZALE ?

CHARTREUSE JAUNE VOIRONNE année 50 environ * (Mars 2009)

Robe jaune doré. Nez évolué de truffe ! de cuir. Bouche très ronde et évoluée. Une vieille mémère.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1965 ** (Mars 2009)

Jolie jaune clair. Nez fin et délicat, un petit côté céleri, estragon, bouche complexe très virile, épices fortes poivre blanc. Classique et assez longue. Belle bouteille.

 CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1970 *** (Février 2009)

Nez viril, puissant, bouche pleine, suave, note de gentiane. Assez épicée, complexe très poivre noir, une Jaune qui tend vers la Verte. Belle bouteille.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1951 **** (Juillet 2009)

Nez très évolué, complexe jolie robe jaune, cuivrée. Poivres fins- épices douces- très très ronde, opulente-féminins, riche, suave ; notes replissées, le poivre toujours, curry, santal, très très belle et longue finale -Magnifique.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1949** (Juillet 2009)

Nez de pâte d'amande, de pharmacie et d'herbes, bouche menthe poivrée, pointe d'alcool, liqueur un poil déséquilibré et assez virile.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1947 ** (Juillet 2009)

Nez Chaleureux – Bouche poivre blanc =>Très poivré, peau d'agrumes, cire d’encaustique ; très puissante, parait très vieille ; longue finale.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1940*** (Juillet 2009)

Nez délicat, très fin, de biscuit, de pâte d'amande, de vieux grenier, bouche médicamenteuse toute délicate, très vieille fille, de la dentelle T. Longue

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1920 *** (Juillet 2009)

Belle robe orangée, nez d'agrumes confit macéré à l"eau de vie, côté exotique, très sucrée, très moelleuse, sensuelle, grande liqueur riche, opulente presque écœurante, mais délicieuse.

CHARTREUSE JAUNE TARRAGONE 1906 ***** (Juillet 2009)

Robe jaune, cuivrée, nez fondu de confiserie de pâte d'amande au kirsch, du noyau, bouche extraordinaire de moelleux, toucher de velours, poivres fins, épices, cumin, tabac blond -Monstrueux- Fait très vieux Sauternes. Une des choses les plus complexe jamais goûtée !
Finale interminable - J'abdique !

CHARTREUSE JAUNE "TARRAGONE DU SIECLE" ** (Juillet 2009)

Robe jaune scintillante dorée ; nez assez frais, pointe exotique complexe boisée finement, du miel, des épices fines, du tabac blond, suavité et toucher moelleux.

CHARTREUSE EPISCOPALE 2009 "FOU DE CHARTREUSE" ** (Juillet 2009)

Belle robe vert/jaune tendre, nez fin d’herbes fraîches, en cours "d’élevage", pointe d'alcool, menthe, gentiane, le feu de la Verte puis la rondeur de la Jaune, bouche équilibrée et complexe. Un beau bébé.

CHARTREUSE JAUNE VOIRONNE 1951 **** (Juillet 2009)

Tr7s jolie jaune/orange nez rond complexe de poivre blanc, d'épices orientales, la bouche évolue sur le cuir, les fruits confits, les herbes. Elle est plus suave et plus délicate que la TARRAGONE 1951. , Grande, allongée, une superbe chartreuse.

CHARTREUSE VERTE TARRAGONE 1964 ** (Juillet 2009)

Robe verte pale qui renvoie bien la lumière. Nez sauvage, épices fines, encens, en bouche très fraîche, menthe poivrée, herbes aromatiques délicieuses, classique et droite comme un "i".

Chartreuse Jaune Santa Tecla 1903/2003 (juillet 2009)**
Jaune tendre aux reflets verts, au nez une pointe de curry assez évoluée, virile, Chaude. Finale caramel au lait. Très épicée. Très Poivrée. Attendre attendre attendre !!!

Chartreuse Tarragone Jaune 1979 "Retour D'Argentine" (octobre 2009)***
Jaune Pâle, nez type de confiserie douce, bonbon au miel, bouche suave caramel au lait, herbes sèches/tisanes une Chartreuse délicate et sensuelle.

Chartreuse Tarragone Verte 1979 "Retour d'argentine" (octobre 2009)**
Robe airain/reflet vert très pâle. Très évoluée. Nez de tabac, de foin sec, de pharmacie. Bouche puissante, virile menthe/tisanes puis poivre moulu frais. Très belle Longueur.

Chartreuse Jaune "Marseillaise" 1924/1928 (Avril 2010)***
Jaune Pâle, nez puissant de cire et de poivre blanc. La bouche est très moelleuse sur la réglisse et le Zan. Un côté pâtissier/biscuit cuillère
Un côté très 'fruit et sucre" finale un poil courte.

Chartreuse Tarragone Jaune fin années 80 (décembre 2010)*
Nez de foin/herbes fraiches de médicaments. Bouche corsée, moelleuse très vive pour une jaune. Café vert en rétro. Poivre noir, estragon séché avec un coté salin.

Chartreuse Santa Tecla jaune 2001 (février 2011)*
Jaune citron, bouche très moelleuse miellée une pointe de déséquilibre elle est plus fraiche que la 2000. Une bonne petite Chartreuse !

Chartreuse Tarragone jaune 1975 (février 2011)***
Robe transparente et lumineuse.
Nez très fin sur la pâte d'amande, le noyau avec un côté Floral. La bouche est onctueuse et grasse. On ressent le cuir, un boisé exotique et des currys doux. Elle est délicieuse et finie sur de la vanille…Superbe !

Chartreuse épiscopale du 3ème millénaire (Février 2011)**
Jaune Vert amande. Le nez est citronné/Zan grasse anisée réglisse fraiche. Une Chartreuse franche qui vieillit très bien. Longue vie à elle …

Chartreuse jaune Tarragone 1966 (Mars 2011)**
Robe jaune scintillante/transparente.
Le nez est fin sur la sève de pin une petite pointe d'alcool. La bouche est ronde généreuse avec un côté miel/encens ! (Et c'est une jaune, goutée chez Guy Savoy, un autre Fou de Chartreuses … !)

Chartreuse jaune Tarragone 1981 (juin 2011)*
Jaune pâle, bouche souple élégante côté médicament, féminine, finale simple et bonne sur le poivre blanc, elle est toute jeune, l'attendre !

Chartreuse Tarragone verte 1967 (juin 2011)***
Bouche complexe de menthe poivrée, menthe sèche, girofle, elle est puissante moelleuse puis un côté feuilles/ Tisanes, peaux d'oranges sèches, avec une pointe de gentiane et d'encens
Une très complexe et très bonne Chartreuse.

Chartreuse Tarragone Verte 1946/1951 (Juin 2011)***
Bouche de menthe sèche, épices douces, tabac brun, caramel, raisins secs, écorces d'agrumes, pamplemousse !
Elle est superbe et délicieuse.

Chartreuse VEP verte mise en fût 1975 (Juin 2011)***
Nez Mentholé, assez frais, vive, sur la confiserie, poivre blanc et noir, elle titille les papilles et finit sur des notes de tabac et de tisane des Pères Chartreux.

Chartreuse Jaune Voironne année 70 (Mémé Thierry) (juin 2011)***
Jaune translucide, nez médicamenteux, amande amère. Bouche moelleuse sur l'estragon, les herbes fraiches et l'aneth, une jaune toute en fraicheur, un régal !

Chartreuse Tarragone jaune 1972 (juin 2012) ***

Nez médicamenteux. Très épicée voir poivrée. Puis à l'aération elle devient plus féminine, elle devient légère et aérienne. Grande finale, elle a tout d'une grande.

Chartreuse VEP jaune mise en fût 1964 (juin 2012)****
Nez très puissant de tabac, bois exotique rares, poivre, herbes et menthes sèches, pignon de pin, foin, la robe est d'un jaune bronze foncé lumineux, une Chartreuse des plus complexe. Une Chartreuse extrême (4 étoiles)
Très très belle bouteille !!!

Chartreuse Tarragone jaune 1965 (juillet 2012)**
Jaune clair très pâle. Nez de sève de pin de miel et de thym. En bouche un côté poivre blanc. Elle est à la fois corsée et sensuelle et virile.
Une belle Tarragone Classique.

Chartreuse Tarragone Jaune 1962 (octobre 2012) **
Jaune très très pâle. Nez éthéré très poivré presque piquant de poivre et de menthe sèche et nougat caramel blond. Tabac blond (aussi) boite à crayon. Grafit cèdre.
Une chartreuse assez évoluée et à point !

Chartreuse Jaune VEP mise en bouteille en l'an 1965 (Octobre 2012)***
Jaune foncé reflet bronze. Nez puissant de marc. Bouche virile très puissante, très poivré => Style verte du poivre (comme d'habitude) du moelleux elle est pleine de défauts, mais je l'aime. Finale : Poivre Sauvage. Du jus de moine, très grande liqueur. (Bouteille n° 809)

Chartreuse Taragone Jaune 1958 (Octobre 2012) **
Anisée fraiche. Très moelleuse féminine Equilibrée, une très grande chartreuse.

Chartreuse Taragone jaune 1963 (Octobre 2012)
Robe très pâle. Nez fin de pâte d'amande. La bouche est délicate, suave et féminine. Elle est tout en dentelle. De la confiserie et des fleurs. Chartreuse d'une grande finesse. Elle est à point.

Chartreuse Episcopale 2012 Fou de Chartreuse (Octobre 2012)***
Jolie robe jaune aux reflets vert. Nez d'amandes fraiches du miel, douce, sensuelle. Bouche équilibrée, moelleuse, "accessible" ? La petite touche de verte pulse le tout. (1 part de verte pour 3 de jaune). C'est ma Cougar ! Elle sera une très grande Chartreuse…

Chartreuse Tarragone jaune 1967 (Avril 2013)*

Jaune claire nez de confiserie, menthe sèche assez moelleuse, du caramel au lait, de la cannelle simple et bonne.

Chartreuse jaune Voiron 1956/1962 (Avril 2013)**
1er nez de noix, bouche très puissante poivrée sur la menthe fraîche, le côté mentholé domine. Les poivres sont là, une chartreuse très longue en bouche, me plait beaucoup.

Chartreuse Taragone 1949 (Avril 2013)****

Superbe jaune d'or foncé. Nez de cire, d'encaustique et de noix. Bouche à la fois virile puissante et douce. En bouche du cuir, des poivres avec un côté kérosène/essence. Finale Boisée/boite à crayon/exotique. Très grande Chartreuse très très longue.

Chartreuse Tarragone jaune 1906 (Avril 2013)***
jaune doré aux reflets orangés. Nez puissant, piquant. La bouche est plus souple plus apaisée tout en douceur et féminine. Elle est plus courte que la 1949
Quelle chance !

Chartreuse Voiron 1979 "Retour d'Argentine" (Avril 2013)**
Jaune airain nez racinaire très puissante, bouche de cire, d'encens très très poivrée, finale brulante et pimentée, très longue.

Chartreuse VEP jaune 2012 (Avril 2013) *
Jaune citron reflet vert nez assez frais, bouche fraiche sur l'amande fraiche.

Chartreuse Tarragone du Siècle (Essai N° 3) (Avril 2013) ***
Nez de citron, de mélisse. Bouche assez évoluée, moelleuse à souhait, sur la noix le poivre fin, les écorces d'oranges confite, grande complexité, la robe est épaisse et visqueuse. Une superbe finale sur la confiserie.

Chartreuse Jaune Voironne 1956/1964 (Juillet 2013) ****
Jolie robe au reflet orange. Nez Puissant et viril. Bouche ronde complexe de tabac de sapin, de résine et de vieux cuir. Finale térébenthine. Longue, longue longue …
Une Chartreuse Exceptionnelle !

Chartreuse Jaune Voironne 1952 Jéroboam (3litres) (Septembre 2013) *
Jaune doré clair un poil ambrée. Nez ample de curry fin, bouche suave élégante de caramel blond et de poivre blanc. Finale douce puis un petit peu pimentée. Manque de complexité pour une Chartreuse de 60 ans, mais bonne. (Notre Ami Antoine Munoz la reluquait depuis 30 ans, Alors !)

Chartreuse Jaune Santa Técla (1903/2003) 2003 (Novembre 2013) ***
Jaune Claire scintillante, nez très fin de tilleul, pâte d'amande avec une pointe de médicaments. La bouche est comme d'habitude suave fortement poivrée, menthe séchée; une très belle chartreuse équilibrée, un vrai régal !

Chartreuse Episcopale du Docteur BERGER Mise 2012. (février 2015) ***
(Mise spéciale de 4 parts de jaune et 1 part de verte)

Joli jaune au reflet amande. Bouche grasse ronde et fraiche une pointe épicée. Le poivre toujours. Une jolie épiscopale tirant sur le jaune mais virile.

 "Une Chartreuse Jaune 2015" Voiron (Soléra) (Février 2015) ****

Nez volumineux robe étrange => jaune foncé airain, bouche évoluée boisée/encens/cèdre très puissante. Pour une  jaune des herbes sèches, des cigares blonds (me rappelle étrangement la cuvée du Savour-Club en plus âgée bien sûr !)

Très complexe. Très grande Chartreuse Une bonne grosse vieille mémère !!!

 "Une Chartreuse Verte 2015" Voiron (Solera) (Février 23015) ***

Verte claire, même très pale, nez puissant de poivre fins de genièvre, de curry, notes de camphre, elle pulse les herbes séchées, la menthe sous toutes ses formes, avec une pointe racinaire. Longueur interminable, une très très grande Verte. (Aurait-elle été oubliée plus de 20 ans en fût ? En tout cas elle mérite qu'on la savoure au Club … des Fous De Chartreuses bien sûr !

 Chartreuse Voironne Echantillon du Club Des Fous De Chartreuse 2015. (Mai 2015) **

Superbe robe jaune/verte tendre.

Le 1er nez est sur le zeste de citron, le jus de citron puis des fleurs, de l'anis, de la guimauve elle est très fraiche avec une petite pointe d'alcool. La bouche est très poivrée, très épicée, très pimentée. (Dom Benoit aurait-il eu la main lourde ?) En tout cas elle est surprenante, inédite et délicieuse …

Merci à Dom Benoit et frère Jean-Jacques pour cette Episcopale d'exception.

 Chartreuse Voiron Club Des Fous De Chartreuse 2015 (La même, mais mise en bouteille, son 1er jour Chez Bossetti…)**

Jolie robe jaune reflet verts amande.

Nez fruit/citronné avec unepointe d'alcool.

Bouche toujours très poivrée et toujours très pimentée. Une véritable sauvageonne que Dom Benoit et Frère Jean-Jacques ont dû avoir du mal à dompter !


Newsletter des Caves Bossetti

Recevez nos offres promos et nos programmes de dégustations directement dans votre boite mail.

Newsletter